Publié le 11 May 2023 à 09:41.

Agglomération de Guérande : 8 engagements pour préserver la biodiversité en bord de voirie

Les 15 maires de Cap Atlantique ont signé ce mercredi 10 mai une Charte de préservation de la biodiversité des bords de voirie.

Agglomération de Guérande : 8 engagements pour préserver la biodiversité en bord de voirie © Cap Atlantique

Les 15 maires du territoire ont signé avec l’agglomération de Cap Atlantique, la Charte de préservation de la biodiversité des bords de voirie. Ils s'engagent ainsi à respecter les cycles biologiques dans leurs calendriers. Les accotements, les fossés et les haies bordant les espaces de circulation, couvrent des centaines d’hectares de milieux naturels et sont des lieux majeurs de vie pour la faune et la flore.

8 engagements des communes de Cap Atlantique

« Le but de cette charte est de s’engager pour respecter un calendrier précis d’entretien, car il faut quand même bien entretenir nos espaces pour éviter de vivre dans une jungle, qui est en adéquation avec le cycle de la nature, c’est-à-dire de la flore (prairies naturelles, landes sèches à bruyères) et des espèces comme les chauves-souris, les oiseaux, les amphibiens et des reptiles. Ces espaces représentent 2 à 3 mètres de bords sur chaque côté de voirie sur des centaines de kilomètres de linéaires. La mise en œuvre de cette charte à l’échelle du territoire favorisera et protègera la biodiversité sur des centaines d’hectares directement, et sur tout le territoire indirectement » explique Cap Atlantique. Concrètement, les 15 communes signent 8 engagements : ne plus entretenir les haies du 1er mars au 31 août, entretenir les voies en herbe uniquement de mi-avril à fin juin, effectuer les fauches de sécurité uniquement en mai et en juin (sauf cas d’urgence pour la sécurité des usagers), entretenir les chemins et sentiers « secs » uniquement de mi-juin à mi-juillet, curer les fossés uniquement entre le 1er septembre et le 31 décembre, effectuer la fauche automnale entre mi-septembre et le 31 décembre, suivre un protocole technique d’entretien particulier, favoriser la formation aux bonnes pratiques par la communauté d’agglomération des élus, des agents et des prestataires en charge de l’entretien des bords de voirie. De nombreux animaux vivent sur les bords des routes et des chemins, et parmi elles de nombreuses espèces menacées : 24% des reptiles et 23% des amphibiens sont ainsi menacés d'extinction en France, et le nombre d'oiseaux en milieu agricole a chuté d'un tiers en 30 ans.

publicité
À lire aussi
publicité

Site web réalisé à Saint-Nazaire par

Presquileweb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire